{Fleurs} Les fleurs du mois d’avril

{Fleurs} Les fleurs du mois d’avril

Ok, ça y est enfin ! C’est le bon mois pour commencer à songer aux ponts de mai et planifier les vacances d’été, pour profiter un peu plus de nos journées (fini le « je vais au travail, il fait encore nuit … je sors du travail et il fait toujours nuit ! ») et surtout pour se faire plaisir avec les fleurs de saison ! Une nouvelle fois, les Petites Mariées se sont associées à Calléis Fleurs qui vous dévoile son Top 3 des fleurs d’avril.

(suite…)

{Fleurs} Nos 3 fleurs préférées du mois de février

{Fleurs} Nos 3 fleurs préférées du mois de février

Comme chaque mois, aux côtés de Calléis Fleurs, nous vous proposons une sélection de nos 3 fleurs favorites du mois de février. Février, second mois de l’année, celui où l’on a déjà oublié les bonnes résolutions prises en janvier et où l’on se demande à chaque fois s’il y aura 28 ou 29 jours… mais oublions ces grands problèmes existentiels pour un peu d’évasion et de légèreté avec nos fleurs du mois !  (suite…)

{Fleurs} Le bouquet de la mariée, on en fait quoi ?

{Fleurs} Le bouquet de la mariée, on en fait quoi ?

Hormis le traditionnel lancer aux invitées célibataires, beaucoup de jeunes mariées se demandent quoi faire de leur bouquet une fois le jour J passé. Entre attachement sentimental et nostalgie de cette belle journée, il peut être difficile de le laisser faner sous nos yeux. Rassurez-vous, il existe quelques moyens de transformer ou de réutiliser votre bouquet, de manière à le rendre immortel. Vous n’aurez plus qu’à choisir lequel après avoir lu nos quelques idées. (suite…)

{Fleurs} Nos fleurs préférées du mois de décembre

{Fleurs} Nos fleurs préférées du mois de décembre

Ca y est, c’est le mois de décembre, les fleurs se font plus rares mais elles n’en sont pas moins intéressantes pour fleurir vos intérieurs ou vos mariages ! Découvrez nos fleurs préférées avec Calleis Fleurs.

#1. L’hellébore ou rose de Noël

hellebore

Ces jolies fleurs peuvent être blanches, roses pâles ou pourpres. Leurs étamines jaunes sont caractéristiques. Leur histoire est ancrée dans le christianisme pour lequel elles sont symbole de pureté. Alors que les rois mages se rendaient auprès du Christ nouveau-né, une jeune bergère les aperçu. Elle vit les cadeaux qu’ils apportaient avec eux. N’ayant pour sa part rien à offrir, pas même une fleur, elle se mit à pleurer. Ses larmes tombèrent dans la neige. Un ange témoin de cette scène transforma ses larmes en fleurs : les roses de Noël. Quelle fut sa joie en découvrant ces jolies fleurs ! Elle s’empressa de les cueillir et de les apporter auprès du Christ. Pour cette raison, il est fréquent de retrouver dans les crèches de Noël des hellébores.

Au-delà de cette histoire, sachez aussi que cette plante a des vertus médicinales (elle est purgative et vermifuge, et l’on prétend même qu’elle pourrait soigner certains troubles psychiques). Mais attention à ne pas faire vos propres remèdes avec car elle peut aussi être toxique !

#2. La jacinthe … si on la force un peu !

jacinthe

Et oui, Madame aime son confort et se fait désirer ! Celles que l’on retrouve en décembre sont les jacinthes dites d’intérieur que l’on garde au chaud et que l’on force afin d’avoir une floraison précoce. N’hésitez pas à essayer chez vous, c’est assez simple et le résultat est très plaisant. Prenez un bulbe, posez le sur un verre ou un petit pot en verre. Remplissez le contenant d’eau, mais pas trop pour que le bulbe ne soit pas en contact avec. Placez le tout dans un endroit sans lumière. Lorsque les racines se seront bien développées et que les feuilles commenceront à pousser, vous pourrez progressivement exposer vos jacinthes à la lumière. Vous aurez le plaisir d’avoir des fleurs parfumées et colorées.

Pour l’aspect mythologique, la jacinthe est associée à une histoire très similaire à celle du crocus d’automne. Une fois de plus, jouer au disque n’a pas réussi à un jeune homme, Hyacinthe ! Le disque le percute à la tempe, son sang coule sur le sol et de là apparait des fleurs  (on commence à connaître l’histoire !).

#3. Le gui

gui

Nous ne pouvions pas parler de décembre sans évoquer le gui ! Vous savez, ces branches dotées de petites boules blanches qui, pour votre plus grande joie, vous permettront d’embrasser un bel inconnu ! (ou juste papi Lucien si vous calculez mal votre timing au moment de passer sous le gui ! désolée pour vous !).

Mais, après-tout, pourquoi accrocher du gui ? C’est une tradition païenne dont on a du mal à retracer la véritable origine. On l’associe souvent aux druides ou aux celtes.

L’église chrétienne a essayé tant bien que mal de remplacer le gui par du houx qui, lui, a une connotation religieuse. Ses épines rappellent la couronne du Christ et la couleur rouge de ses baies symbolise son sang.

Encore une fois, méfiance avec le gui qui est également un poison !  Attention donc avec les enfants, mais surtout avec vos animaux de compagnie qui pourraient ingérer des baies en grande quantité.

Crédit photo : Pinterest

Pin It on Pinterest